san fransisco, bouffe, art

Poirier

Dimanche matin, nous partons bruncher, direction l'océan. Après une demi-heure de bus nous avons faim et nous décidons de passer par un parc dont l'odeur nous rappelle notre chère Bretagne grâce à de l'eucalyptus.

Nous allons donc manger dans un petit resto, ou il nous faudra attendre près d'une heure et demi pour trouver une table. Ici dans les resto sympa, impossible de réserver. Il faut se pointer se mettre sur la liste et revenir plus tard. Cela nous permet de faire un peu de shopping chez Mollusk pour se mettre en appétit.

Enfin le moment tant attendu! On se régale et en famille. Les petits bonheurs sont simple.

M'enfin je ne vous ai toujours pas parler de poirier et c'est tout une histoire. Comme je vous le disais, nous avions pour but de voir une grande étendue d'eau appeler océan. Donc direction le sable mais pas les cocotiers, ce qui est déjà pas mal.

Petite séance méditation/yoga sur la plage, quelques fous-rire. Ca fait du bien!

Quand les Bodo sont réunis, on ne les arrêtent pas:

A bientôt.