première, quebec, art

Drague

Non, non, je ne me suis pas faite encore draguer, je suis juste aller au Drague, un bar gay et ce soir là, un Karaoké ou plus précisément un Karaogay.

Figurez-vous que je n'ai pas fait que écouter les performances des artistes alentours. Prenant mon courage à deux mains, je suis monter sur scène (avec Patrice en soutient). Et je m'excuse auprès de Louise Attaque d'avoir massacré une de ses chansons: "les nuits parisiennes".

Enfin bref, je remets la semaine prochaine avec "les Champs Elysée", ça sera surement mieux!