quebec

quebec, cours

Diamants

Faut quand même en parler. On a deux projet dans la session en édition et on vient de rendre le premier. 

Passage oral devant un jury de deux professionnel et de notre prof... Et devant la classe entière. Autant vous dire qu'avec le peu de sommeil accumulé la journée fut treeeees longue. Surprise je passe la dernière. J'aurais voulu passer plus tôt pour m'en débarrasser mais je me rend compte que c'est pas un si mauvais horaire. En tout cas ça c'est bien passé. D'autres photos à venir quand j'aurais récupéré le projet! 

quebec, cours

Rush

Vous êtes triste de ne pas avoir de nouvelles? Désolé mais ici c'est le RUSH!!

On m'avait dit qu'ici on bossait beaucoup moins qu'en France. Fallait aussi me prévenir de ne pas prendre Design éditorial! Je trouve que c'est une super matière mais quel travail. Environ 12h par semaine si ça n'est pas plus! Avec les autres cours par dessus ça: un exam de pratique professionnelle, un rendu en lithographie et ne pas oublié la signalétique... 

Bref ici on chôme pas et pas facile de prendre le temps de donner des nouvelles.

quebec, première

Archi

Je me suis retrouvée en terrain inconnu. Pour une fois je ne connaissais qu'une personne. Ca m’a fait bizarre et ça m’a obligé à me dépasser pour aller vers les autres. J’étais entourée d’étudiants en architecture dans l’appart de l’un d’entre eux, et ça se voyait.

Appartement non meublé, les colocs ne reste qu’un an et pourtant ils en ont fait un endroit vraiment sympa. Vieux fauteuils achetés à Emmaus, guirlandes trouvés aux puces, décorations originales. J’ai vraiment aimé leur logement qui est unique. Ce qui lui donne aussi un grand charme est la terrasse. 

Enfin je me suis dit que les architectes n’étaient pas si bizarre et qu’ils étaient même très sympa. A refaire! 

bouffe, quebec, voyage, art

Wendake

Petite excursion dans un autre monde, un petit bout de terre pas très loin de Québec. C'est dans une tribus Huron-Wendate que nous sommes allés mangés ce dimanche.

On peut apercevoir une architecture pas banale, il paraitrait que c'est typique!

Les personnes de cette tribus ont le droit de chasser en tout temps, c'est une question de nécessité, une question de culture. Ici il n'est pas question d'avoir des élevages, on pêche à même le fleuve ce que la nature veut bien nous apporter. Cela se ressent jusque dans la décoration.

Après une petite visite du lieu, on a faim. Direction la partie restaurant de cet étrange lieu. Les produits viennent de la nature et ça se sent. Le saumon n'a pas le même goût, est-ce le fleuve que l'on sent? Le tambour résonne dans nos tête et nous sommes transportés...

Ce n'est que la mise en bouche...

Ce n'est que la mise en bouche...

Après un délicieux repas, nous nous baladons dans la verdure environnante. C'est caché, à peine visible derrière les feuillage que nous découvrons une cascade. 

quebec, première, bouffe

Ashton

Ca y est c'est fait. C'est dans un fast-food que tout c'est passé. Au début je ne savais pas quoi faire, quoi choisir. Tellement de possibilité s'offrait à moi.

C'est effectivement là que j'ai mangé ma première poutine. Des frites, de la sauce, du fromage en grain et même en prime de la viande haché. Un vrai pêché, mais qu'est ce que vous voulez, c'est si bon.

première, quebec, art

Drague

Non, non, je ne me suis pas faite encore draguer, je suis juste aller au Drague, un bar gay et ce soir là, un Karaoké ou plus précisément un Karaogay.

Figurez-vous que je n'ai pas fait que écouter les performances des artistes alentours. Prenant mon courage à deux mains, je suis monter sur scène (avec Patrice en soutient). Et je m'excuse auprès de Louise Attaque d'avoir massacré une de ses chansons: "les nuits parisiennes".

Enfin bref, je remets la semaine prochaine avec "les Champs Elysée", ça sera surement mieux!

quebec, première, art

Tournage

C'était assez incroyable, pour la première fois de ma vie, j'ai eu la chance d'être une actrice. Bon je ne serais peut-être pas reconnu tout de suite, mais c'est pas grave, bientôt j'envahirais le net!

Bref, je suis figurante dans un clip.

PS: Dès sa sortie, vous aurez la chance de voir ma performance!

quebec

Hyper

Ici les gens sont hyper sympa... hyper... hyper tout.

Par exemple, alors que je disais ma détresse de ne pas trouver de logement à Québec sur Facebook, une fille, Léa, me propose de me faire visiter la ville.

C'est 2 jours après notre arrivée, que Léa nous retrouve (Eva et moi) dans ma maison et là... Je n'en crois pas yeux, c'est la fille la plus excitée que j'ai jamais vu. Elle est à 1000%, à courir partout. Et je l'avoue, en la rencontrant, j'ai eu peur. Peur d'avoir à courir partout pour que l'on puisse voir tout ce qu'elle a prévue. En même temps c'est tellement adorable de nous montrer la ville. Que je prend mon courage à deux mains et que je pars pour la découverte du Vieux Québec. 

Finalement mes craintes étaient sans fondement. On a pu regarder le paysage, et promis la prochaine fois je ferais plus de photos.

C'est joli, non? Entourer de rempart, en passant la porte Saint Jean, on retourne dans le passé. Des enseignes dignes du Moyen-Âge, des rues pavées et même un château. Trop mignon.

En tout cas merci Léa, c'était vraiment une super soirée!

quebec, voyage

Voyage

Le long voyage.

Comme je n'aime pas être en retard (ça doit être une maladie chez moi), on est parti à 7h30 de la maison. Une heure plus tard, j'enregistrais ma valise, 23,2 kg. Pas de prime de surpoids, une chance pour moi! Vient ensuite le petit déjeuner, dernier pain au chocolat français de France avec ma maman avant un bon moment. Il est enfin temps de passer les détecteurs et de dire au revoir.

Il doit me rester 1h30, 2h avant l'embarquement, je regarde alors les boutiques et cherche un livre... Rien ne me plais. Je continue mon chemin en direction de la porte A39 qui est loin dans le terminal, au bout du monde. En même temps c'est là que je vais, non? Au bout du monde. 5min de marche passent et je retrouve Eva, car heureusement je ne fais pas le voyage seule. Encore un peu d'attente et nous pouvons monter à bord de notre avion.

Les premières classes ou business classe nous donnent bien envie mais nous devons passer notre chemin car nous somme en éco. Enfin l'éco n'est pas si mal, on a tous une petite télé perso avec un grand nombre de films ce qui aide à faire passer les huit heures d'avions qui nous attendent. Mais bien sûr avant de décoller nous avons quelques problème et l'avion prend un peu de retard. J'utilise ses dernières minutes pour faire mes au revoir aux copains et c'est parti.

L'avion prend de la vitesse, les roues se décollent du sol...

Au revoir France, bonjour Canada.

Un petit arrêt un peu stressant à Toronto et nous voilà arriver à notre destination, Québec!

Je suis accueillit par mon proprio, Patrice et un de ses amis, Gérard. Tout deux sont très sympa. Patrice à organiser une soirée avec ses collègues pour m'aider à rester réveillé et me remettre au plus vite du décalage. Mais j'ai beau me coucher à minuit, le lendemain 5h je suis déjà réveillée. Enfin vite recoucher car ce n'est pas possible!