digital

my stalker is watching me

Vous vous souvenez, on a déjà parlé de l’explosion d’internet et de son impact qui a d'innombrables conséquences. L’e-réputation n’est pas la seule, il y a aussi la sécurité, la sécurité de nos données.

la sécu, c’est quoi?

Pour parler un peu de sécurité informatique il faut avoir conscience de deux notions et savoir les différencier :

  • la menace
  • les vulnérabilités

La menace représente un type d’action général qui peut venir nuire alors que les vulnérabilités sont plus spécifiques au programme en question. Par exemple, la réception de mail visant à ce que l’utilisateur envoie des données sensibles avec ou sans son consentement est une menace du quotidien. On appelle cela du phishing. A contrario, lorsqu’un attaquant trouve un bug dans un programme qui lui permet de détourner l’usage normal de ce programme, on appelle alors ce bug “vulnérabilité”.

Il faut donc réussir à protéger ses données et éviter les vulnérabilités un maximum.

 

la sécu, c’est pourquoi?

La sécurité d’un système d’information repose sur 3 principes fondamentaux et 2 complémentaires. Les 3 premiers sont:

  • La confidentialité, consistant à assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux ressources échangées ;
  • L'intégrité, c'est-à-dire garantir que les données sont bien celles que l'on croit être ;
  • La disponibilité, permettant de maintenir le bon fonctionnement du système d'information.

Et les deux autres sont :

  • La non répudiation, permettant de garantir qu'une transaction ne peut être niée ;
  • L'authentification, consistant à assurer que seules les personnes autorisées ont accès aux ressources.

Si chaque point est assuré, on peut alors dire que le système est sécurisé.

 

la sécu, c’est comment?

source:  hp.com

source: hp.com

  • Education: formation sur la sécurité au coeur du développement;
  • Requirement & planning: penser l’application de manière sécurisée et planifier son développement;
  • Design > Verify > Implement: processus de développement et de sécurisation;
  • Release: version finale du produit;
  • Deployement: mise en production;
  • Response: mettre à jour en fonction de “l’user experience”

Pour sécuriser une application, le processus est coûteux en temps et en argent mais indispensable à la survie du produit. Bien qu’aujourd’hui il n’est que trop rarement appliqué.

blogger pour les nuls

1. le digital

Le digital, une révolution. Ce mot qui va tout changer vient d'un fondement de l'humanité, le doigt. Il a le sens de l'évolution, se retrouve sur beaucoup d'espèce, se métamorphose selon qui l'utilise. Il suit l'innovation. 

La culture digitale est une ouverture d'esprit sur tout ce qui se passe dans ce merveilleux nouveau monde. Elle comprend et anticipe les évolutions. Cet esprit qui se veut démocratique se partage et veut proliférer. Cela se fait notamment grâce aux blogs.

Qu'est ce qu'un blog me direz vous? C'est un “web log”, un carnet de voyage digital où l'on peut raconter à peu près ce que l'on veut. Mais attention à la manière de le faire!

 

2. l'écriture

Il y a quelques trucs qu'un bon blogger doit savoir et par sympathie je vais vous les donner:

  • l'internaute n'a pas le temps, il passera environ 10 secondes sur votre site avant de le juger… peut être hâtivement, mais on choisit pas!
  • certaines informations peuvent attirer son oeil, comme une illustration, un gif ou encore un titre

Donc vous avez compris, il faut être efficace, percutant. L'information doit nous sauter aux yeux… bon, faites quand même attention, pas trop vite non plus sinon plus personne ne va vous lire. Votre billet (oui, ça n'est pas un article, mais un billet) doit donner les informations nécessaires, répondre aux questions basiques (Qui / Quoi / Ou / Quand / Pourquoi / Comment / Combien), c'est la règle des 5W (et des 2H) pour les anglophones de la bande. 

Une fois qu'on sait comment répondre à tout ça, il nous faut aussi un plan: plutôt thématique ou comme une pyramide inversé, concret quoi.

N'oubliez pas, il faut attirer l'attention du lecteur donc mettons l'information essentielle (oui en utilisant les 5W et 2H) dans le titre, le chapeau et le premier paragraphe, vous aurez tout le temps de developper plus tard. Comme plus personne n'a le temps, essayer de ne pas dépasser les 70 caractères pour le titre. Soyez originaux, éviter les titres bateaux qui ne retiendront pas votre précieux internaute, n'oubliez pas 10 secondes et c'est la fuite.

Dois-je vraiment dire qu'il faut citer ces sources? je n'espère pas.

Alors merci Pierre Tran pour ces conseils et n'oubliez pas: "je n'ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard".